• Site web CNRS
  • Site web Université Paris-Saclay
  • Site web École polytechnique

La physique de l’infiniment grand l’infiniment petit

Les particules chargées pour la médecine (3/3) : les radionucléïdes

Équipe

Responsable : Marc Verderi +33 1 69 33 55 69 Tous les contacts de l’équipe Instrumentation Médicale

2 novembre 2016

Imagerie

  • Scintigraphie  : C’est une méthode d’imagerie qui repose sur la détection de rayonnement γ émis par la décroissance radioactive d’un traceur. Le traceur est associé à un vecteur choisit en fonction de l’organe ciblé. La détection s’effectue avec une γ caméra constituée d’un scintillateur.


  • TEP : La tomographie par émission de positrons est un type de scintigraphie dans laquelle le traceur est un émetteur β+. Les positrons émis s’annihilent avec les électrons du milieu produisant une paire de photons qui partent à 180° l’un de l’autre. Un système de détection en coïncidence permet la localisation du lieu d’émission et donc de reconstituer l’image qui correspond à la densité de traceur.


Radiothérapie


Traitement du cancer par radiations. Les radiations endommagent l’ADN des cellules visées ce qui entraînent leurs destructions. La radiothérapie peut être interne (source implantée dans le patient), interne vectorisée (radionucléïde associé à une molécule vectrice), externe (protons, électrons, neutrons...)


  • Immunotherapie  : Type de radiothérapie vectorisée. Administration d’un complexe anticorps-radionucléïdes qui cible un antigène présent sur une tumeur.


     


*-online.org mac online casinos offline