• Site web CNRS
  • Site web Université Paris-Saclay
  • Site web École polytechnique

La physique de l’infiniment grand l’infiniment petit

Projet GridCL

Équipe

Responsable : Emilia Becheva +33 1 69 33 56 31 Tous les contacts de l’équipe Informatique

19 février 2013

L’industrie informatique poursuit sa course à la performance non plus en augmentant la fréquence des processeurs, mais en multipliant les coeurs de calcul, qui tendent à devenir plus légers et moins dotés individuellement en mémoire vive. Face à cette évolution du marché, le patrimoine logiciel de la physique des hautes énergies doit être totalement remanié, sous peine de devenir inutilisable sur les architectures matérielles de nouvelle génération.

Afin de préparer cette transition, les membres du projet GridCL étudient le portage des applications logicielles de P2IO vers ce qui préfigure le mieux la multiplication des cœurs, à savoir les accélérateurs de calcul, notamment ceux que proposent NVIDIA et INTEL.

Conscients de l’hétérogénéité matérielle de nos grilles de calcul, nous privilégions les approches logicielles les plus portables, en particulier le standard OpenCL. Étant inimaginable de redévelopper de zéro les grands codes de physique, nous sommes très attachés à la possibilité d’en paralléliser les seules sous-parties critiques, en bonne cohabitation avec le code séquentiel historique.

Les actions planifiées, en commençant par les plus immédiates :

  • élargissement des applications pilotes et des laboratoires partenaires,
  • portage d’applications vers OpenCL, identification de l’outillage logiciel utile,
  • acquisition d’une plate-forme matérielle dotée d’accélérateurs de calcul,
  • adaptation de l’intergiciel (middleware) de grille,
  • coopération avec les groupes de travail d’autres disciplines ou hors-frontières,
  • dissémination des résultats auprès des ingénieurs et physiciens P2IO.
*-online.org mac online casinos offline